Laki et ses conséquences


Quittez la route n°1 cinq kilomètres au Sud de Kirkjubaejarklaustur et empruntez la piste F206. Laki est indiqué depuis le début de la piste... de toute façon, elle ne dessert que cette destination là ! Après une trentaine de minutes de pistes, vous touchez au but... Laki... une chaîne de volcans qui s'étend sur plusieurs kilomètres (environ 25). Plusieurs cratères gigantesques tristement célèbres.
En 1783, le Lakagigir entre en éruption. Ses nombreux cratères (près d'une centaine) explosent et crachent une coulée de lave de 650 km². Les gaz et les cendres rendent inutilisables les paturages et 50% des troupeaux sont décimés. S'en suit une famine terrible qui cause la mort de plus de 9000 islandais. L'éruption dure plus d'un an, les traces sur le paysage en sont encore largement visibles aujourd'hui. La puissance de cette éruption est telle que le ciel s'assombrit pendant des mois. Une bonne partie de l'hémisphère Nord est touchée par cet obscursissement du ciel. Et la France notamment,... les rayons du soleil n'arrivent plus à percer. Les paysans français, déjà affamés, n'arrivent plus à cultiver leurs terres. L'issue était inévitable, les paysans se révoltent et quelques mois plus tard, c'est la révolution.
Les islandais appelent Laki : "le volcan de la révolutin française" même s'il est certain que l'éruption de 1783 n'est pas la seule responsable des malheurs du Tiers Etat français.
La coulée de lave de Laki est aujourd'hui considérée comme la plus importante de la planète (depuis que l'humanité existe. En effet une coulée bien plus importante existe aux Etats-Unis, mais elle remonte à plusieurs millions d'années.)

Comment venir ?
En été, la ligne de bus n°16 relie quotidiennement Skaftafell à Laki. Départ à 8h devant la maison du Parc National de Skaftafell, retour à 19h30. Halte à Kirkjubaejarklaustur. Prix du voyage aller-retour : 6500 ISK. L'arrêt à Laki dure 3h30.